Le bac professionnel

Que faire en cas d’échec au bac pro ?

Publication : 3 septembre 2021

En cas d'échec au bac pro… persévérez pour rebondir. Vous pouvez redoubler votre année de terminale, ou préparer l’examen en candidat libre. Il est possible de conserver le bénéfice des notes obtenues. Renseignez-vous au plus vite auprès de votre établissement ou CFA, ou au sein d’un CIO (centre d’information et d’orientation).
En cas d'échec au bac pro, restez actif des solutions existent.

Redoubler son année de terminale

En cas d’échec au baccalauréat, il est conseillé de recommencer son année de terminale pour repasser l'examen. Demandez une réinscription dans le même lycée ou dans un autre. Dès l'annonce des résultats, contactez le proviseur de votre lycée professionnel. Vous pouvez aussi préparer de nouveau le diplôme, en apprentissage (si vous étiez lycéen) ou sous statut scolaire (si vous étiez apprenti).

Intégrer un module de re-préparation

Si vous avez échoué 2 fois au bac, le MOREA (module de représentation de l'examen par alternance) permet aux élèves ayant peu de matières à repasser de représenter l’examen. Pour vous renseigner et intégrer un module, contactez votre établissement de formation ou un CIO (centre d'information et d'orientation) à proximité de votre domicile afin de solliciter un entretien de situation. 

Préparer le bac en candidat libre

Il est possible de préparer le bac pro à distance avec le CNED (centre national d’enseignement à distance) ou en cours du soir dans un lycée public ou privé sous contrat, par exemple. Attention : l’inscription au CNED ne signifie pas inscription au baccalauréat. Renseignez-vous auprès des rectorats pour connaître les dates des campagnes d'inscription de votre académie. Consultez aussi le site de la Maison des examens.

Conserver le bénéfice des notes obtenues

Tous les candidats peuvent demander à bénéficier :

  • de la conservation des notes, égales ou supérieures à 10/20 ;
  • du report des notes inférieures à 10/20 ;
  • des notes obtenues à l'examen et aux différentes épreuves pendant 5 ans.

Se remobiliser en cas d'échec au bac pro en apprentissage

En apprentissage, les apprentis ne redoublent pas. Si vous avez échoué à votre examen pour la première fois ou devez refaire une année, il est possible de :

  • prolonger votre contrat en accord avec votre employeur ;
  • signer un nouveau contrat d'apprentissage avec un autre employeur.

La prolongation d'un an de votre contrat sera possible qu'une seule fois.

Repasser le bac en cas de décrochage

Les jeunes ayant quitté l’école sans diplôme ou qualification peuvent retourner en formation pour préparer le baccalauréat dans différents établissements : micro-lycée, lycée de la nouvelle chance... Renseignez-vous auprès de la mission locale de votre quartier ou d'un CIO (centre d'information et d'orientation). En fonction de votre situation, un conseiller vous aidera à trouver une solution. Effectuer un service civique peut aussi être proposé.