Accueil du dossier Prévention au quotidien Dispositifs relais
Dossier - Décrochage scolaire des collègiens

Prévenir le décrochage des collégiens au quotidien

Publication : 18 décembre 2020

Pour que chaque jeune sorte de formation initiale avec un diplôme, il faut lui offrir des conditions d’apprentissage optimales et l’aider à donner du sens à sa scolarité. Au collège, il existe des dispositifs d’accompagnement spécifiques pour prévenir le décrochage scolaire et contribuer, au quotidien, à mobilier les collégiens. De plus, le parcours Avenir évolue pour s’intégrer dans la mise en place des heures dédiées à l’orientation (12 heures annuelles en classe de 4e, 36 heures annuelles en classe de 3e) qui permettent d’accompagner les élèves dans la construction de leur projet personnel d’orientation.

Les dispositifs d’accompagnement pour les collégiens

L'accompagnement personnalisé

L'accompagnement personnalisé prend la forme d’une aide dans l’organisation du travail de l’élève, d’un soutien ou d’un approfondissement. Trois heures lui sont consacrées dans chaque division de 6e, et deux ou trois heures dans chaque division du cycle 4 (5e, 4e et 3e). Tous les élèves d'un même niveau de classe bénéficient du même nombre d'heures d'accompagnement personnalisé. En sixième, l’accompagnement personnalisé permet également de renforcer l'accueil et le suivi des élèves ainsi que la liaison entre l'école primaire et le collège.

L’accompagnement éducatif

À travers le dispositif Devoirs faits, tout au long de l'année, les élèves peuvent bénéficier d'une aide aux devoirs et aux leçons, d’une aide à la pratique de l'anglais oral, d'un sport ou d’une ouverture sur l'art et la culture. Tous les collégiens volontaires sont concernés. C’est l’un des dispositifs contribuant à l’égalité des chances.

Le groupe de prévention contre le décrochage scolaire (GPDS)

Le groupe de prévention contre le décrochage scolaire, composé des différents acteurs de l’établissement tels que le chef d’établissement, le conseiller principal d’éducation, le psychologue de l’Éducation nationale, l’assistante sociale, les professeurs et les personnels sociaux et de santé, est un outil de repérage et de prévention qui s’organise au sein d’un établissement scolaire et qui intervient en amont de toutes les autres actions. Il est présent dans tous les établissements scolaires afin de repérer les élèves démotivés, absentéistes et en risque de décrochage. Il met en place et coordonne des actions d’intervention qui correspondent aux besoins des élèves, telles que le module estime de soi, le travail autour du projet personnel, et suivent le parcours de ces élèves. Il est également en charge du suivi du devenir scolaire et professionnel des élèves qui viennent de quitter l’établissement. Chaque jeune repéré bénéficie d’un entretien de situation et d’un accompagnement particulier. Parmi les dispositifs et outils proposés par le GPDS, on trouvera par exemple le parcours aménagé de formation initiale (PAFI), le tutorat, la fiche de suivi, la fiche d’entretien…

Le parcours aménagé de formation initiale (PAFI)

La parcours aménagé de formation initiale s’adresse aux élèves âgés de 15 à 18 ans qui ont été repérés comme en risque ou en voie de décrochage. Ce dispositif, qui se présente comme une parenthèse dans le parcours de l’élève, lui permet de pouvoir sortir temporairement du milieu scolaire afin de prendre du recul. Pendant cette période, il bénéficie d’activités encadrées de nature associative, culturelle, professionnelle ou sportive. Cela permet à l’élève de se retrouver dans une situation d’interruption sèche et définitive du milieu scolaire et de sortir sans solution. Le jeune conserve son statut scolaire pendant toute la durée du PAFI et peut revenir dans son établissement sans conséquence négative sur ses études. La construction de ce type de parcours fait l’objet d’une analyse préalable dans le cadre du GPDS. Il a vocation à se déployer sous l’autorité du chef d’établissement.

Le tutorat

Il se présente sous la forme d’entretiens réguliers cadrés, entre un élève (collège et lycée) et un adulte volontaire de l’établissement. Il a pour but de développer l’autonomie et la responsabilité, d’accompagner le jeune dans sa recherche de progression des méthodes d’apprentissage, des savoirs et des savoir-être, ainsi que dans l’élaboration de son parcours de formation. Il doit permettre d’aider l’élève à donner du sens à ce qu’il vit dans l’établissement en lui proposant un nouveau mode de relations et d’aide individuelle, de favoriser un temps d’écoute privilégié et individualisé sous forme d’entretiens réguliers et de suivis ponctuels, de donner l’occasion à l’élève de faire le point sur sa situation et sur les problèmes rencontrés au sein de l’établissement en améliorant l’estime de soi ou en recadrant un comportement, le but étant de montrer à l’élève qu’il peut réussir et progresser. Mises en œuvre par le chef d'établissement en lien avec les équipes pédagogiques, les modalités d'organisation du tutorat font l'objet d'une évaluation en fin d'année scolaire. Les responsables légaux de l'élève sont informés de sa mise en place et de ses modalités.

Les outils qui peuvent Être proposés dans le cadre du GPDS

La fiche de suivi

C’est un outil d’accompagnement personnalisé pour les élèves (école et collège) présentant des difficultés scolaires, d’organisation et/ou de comportement, qui doit permettre aux élèves d'analyser leur activité (ce qu'ils ont appris/intégré, les difficultés rencontrées, leurs marges et modalités de progression). Elle formalise le travail de collaboration avec les parents, le conseiller principal d’éducation et l’ensemble des professeurs de la classe, qui se réunissent pour identifier les besoins de l’élève, la durée de la fiche de suivi et les moments de bilan. Les modèles de « fiche type » doivent s’ajuster en fonction des situations.

La fiche d’entretien

La fiche d’entretien de situation est un autre outil d’accompagnement personnalisé pour les élèves qui peut être proposé par le GPDS. Il doit permettre à l’adulte qui mène l’entretien de faire un point avec le jeune sur sa situation personnelle, son parcours scolaire, ses expériences professionnelles, son affectation, son projet personnel, les démarches effectuées auprès des différents organismes qui luttent contre le décrochage scolaire… dans le but de pouvoir formuler une proposition d’orientation ou d’accompagnement du jeune. Cette fiche d’entretien lui permet également de s’exprimer sur les difficultés qu’il a rencontrées durant sa scolarité ainsi que sur les raisons qui l’ont amené à décrocher.

 

LE PARCOURS AVENIR

De la 6e à la terminale, l'ambition de ce parcours est d’aider chaque élève à élaborer son projet d'orientation scolaire et professionnelle et d'éclairer ses choix d'orientation. Il doit également permettre de se familiariser progressivement avec le monde économique et professionnel, et de développer l'esprit d'initiative et la compétence à entreprendre.