Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

L'ingénieur hydroécologue utilise des plantes aquatiques (comme des roseaux, des nénuphars...) pour nettoyer naturellement les eaux usées ou polluées. Il crée des systèmes de traitement des eaux 100 % écologiques !

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'ingénieur hydro-écologue utilise les capacités naturelles des plantes pour dépolluer l'eau. Résidus de pesticides, d'hydrocarbures, de métaux lourds : les eaux usées domestiques et urbaines doivent être purifiées pour être assainies ou devenir potables. Or, certains végétaux (roseaux, nénuphars) ont une capacité d'oxygénation et de filtration des polluants. C'est là qu'intervient l'ingénieur hydro-écologue. Il élabore des « phytostations » d'épuration naturelle adaptées au terrain et suit leur évolution. C'est plus écolo que les produits chimiques ! Un métier encore rare mais promis à un bel avenir.

Onisep
Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Une erreur est survenue.

Cliquez ici pour revenir à la page d'accueil ou lancez une nouvelle recherche.