Apprentissage : des mesures en faveur des jeunes

Publication : 23 septembre 2021

Le ministère du Travail met en place des mesures pour favoriser l’embauche des futurs apprentis et apprentis, en raison de la crise sanitaire et économique. L’objectif est d’aider les jeunes à trouver un contrat d’apprentissage et de faciliter leur recrutement.
Apprentissage : mesures en faveur des apprentis

Une plateforme pour trouver un employeur qui recrute

La plateforme #1jeune1solution permet aux candidats à l’apprentissage ou en recherche d'une entreprise de trouver des offres de contrat d'apprentissage. Parmi ses fonctionnalités : la possibilité d'être rappelé par un conseiller d'une mission locale pour bénéficier d'un accompagnement adapté à sa situation ; un accès à des services comme "La bonne alternance" de Pôle emploi pour identifier et contacter les entreprises qui recrutent ; une sélection d'événements, l’accès à des simulateurs d’aides et de rémunération, la possibilité de trouver un mentor (étudiant, professionnel en exercice ou retraité) au cours de son parcours d’études, d’orientation ou d’insertion...

Des mesures pour faciliter l'accès à l'apprentissage

Pour faciliter l'accès aux formations en apprentissage et aider les jeunes dans la recherche d'un employeur, différentes mesures ont été mises en œuvre : un catalogue des formations en apprentissage enrichi sur Parcoursup, des tchats et webinaires au long de la procédure, l'accès direct à "La bonne alternance" pour trouver un employeur via Parcoursup, la mobilisation de cellules régionales interministérielles sur tous les territoires. Reconduites à la rentrée, ces cellules proposent d'accompagner les jeunes ayant demandé une formation en apprentissage sur les plateformes Affelnet-lycée et Parcoursup. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande. Sur Parcoursup par exemple, sollicitez un accompagnement via la rubrique contact de votre dossier. 

Un accompagnement vers une prépa-apprentissage

Les jeunes les plus en difficulté peuvent bénéficier d'un accompagnement vers une prépa apprentissage. Ce dispositif leur permet de préparer leur entrée au sein d'une formation en apprentissage dans des secteurs ou métiers à forts besoins en recrutement. Ainsi le jeune mûrit et consolide son projet professionnel à travers de la découverte de métiers, l'acquisition de savoir-être, l'identification de ses compétences... Une aide à la recherche d'un employeur est également proposée. La prépa apprentissage s'adresse aux personnes peu ou pas qualifiées, ni en scolarité, ni en formation, ni en emploi et habitant un des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou des zones de revitalisation rurale.

Du côté des entreprises

Un soutien aux employeurs d’apprentis prolongé

En raison de la crise et de la progression des demandes de formation en apprentissage, l’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis est prolongée jusqu’au 31 juin 2022. Cette aide est accordée aux entreprises signant un contrat d'apprentissage avec un apprenti du CAP à bac + 5. Son montant : 5 000 euros pour un jeune de moins de 18 ans ; 8 000 euros pour un apprenti entre 18 et 30 ans. L'âge limite ne s’applique pas en cas de recrutement en contrat d’apprentissage d'un jeune reconnu travailleur handicapé. C’est un coup de pouce pour les jeunes en recherche d’un employeur pour signer un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Cette aide est mise en place pour faciliter aussi l’entrée des jeunes dans les formations en apprentissage proposées sur la plateforme Parcoursup.