Les études à l'étranger

Des échanges propres à chaque établissement

Publication : 1er mars 2022

La plupart des établissements d’enseignement supérieur participent à des programmes d’échange européens ou internationaux. En dehors de ces programmes, les universités, les instituts d’études politiques et les écoles nouent des accords avec des établissements dans le monde pour faciliter la mobilité des étudiants et s'ouvrir à l'international.

Les accords de partenariat internationaux, qu'est-ce que c'est ?

Les établissements d'enseignement supérieur (universités, écoles...) multiplient les accords internationaux avec des établissements d'enseignement supérieur dans le monde entier. Ces accords permettent de développer l'échange réciproque d'étudiants entre différents établissements ou groupement d'établissements. Les objectifs restent similaires aux programmes d'échanges européens : améliorer les compétences linguistiques des étudiants, favoriser l’internationalisation des cursus et faciliter la validation des séjours.

Des campus décentralisés en Europe et à l'international

Pour s'ouvrir davantage au monde, les établissements universitaires ou de type "grandes écoles" ouvrent de plus en plus des campus à l’étranger. L'occasion pour les étudiants de vivre une expérience de mobilité tout en préparant un diplôme français voire un double-diplôme. Ces campus sont aussi une opportunité pour les établissements de s’exporter et de former des étudiants étrangers dans leur pays.

Quelques exemples de coopérations noués par les établissements

Les écoles de commerce

Les écoles de commerce ont des accords de partenariat avec des établissements d'enseignement supérieur étrangers et imposent aux d'étudiant d'effectuer des séjours à l'étranger pendant leur cursus. Une partie des étudiants obtiennent ainsi un double diplôme délivré par une école en France et à l'étranger par un établissement partenaire. Certaines écoles vont jusqu'à ouvrir leurs propres campus à l'étranger. C'est le cas d'ESCP Europe, de l’ESSEC à Singapour ou Rabat, de SKEMA à Raleigh (Etats-Unis), Suzhou (Chine)...

Les instituts d’études politiques

Une année complète de mobilité à l'étranger en stage, en études ou mixte, c'est la formule que proposent les IEP (instituts d'études politiques). Ils offrent aussi plusieurs doubles diplômes. Tous les d'études politiques ont aussi des conventions de partenariats bilatéraux donnant lieu à des doubles diplômes avec des universités du monde entier.

Les écoles d'ingénieurs

Certaines écoles d'ingénieurs permettent l'obtenir un double diplôme délivré conjointement par un établissement partenaire étranger. Côté internationalisation, plusieurs écoles d’ingénieurs sont intégrées à l’université franco-allemande (INSA, Arts et métiers, EPF…) ; tandis que d'autres écoles ouvrent des campus à l’étranger (UTC au Brésil, INSA au Maroc). Certaines écoles se sont constituées en réseau pour mutualiser leurs actions pédagogiques et mettre en cohérence leurs programmes.

Les grandes écoles d'art et d'architecture

Les grandes écoles d'art et d'architecture s'inscrivent dans des partenariats internationaux, dans le cadre des programmes d'échanges européens Erasmus +, avec le réseau québécois BCI ou en dehors de ces cadres. Près de 200 universités et écoles d'art et de design dans le monde se regroupent au sein du réseau Cumulus à l'origine de masters européens.

Les universités et autres établissements

Au sein des universités, l'internationalisation s’illustre par des accords de partenariat bilatéraux ou en réseau ; la préparation de diplômes franco-étrangers ; la mise en place de formations dans plusieurs établissements débouchant sur un diplôme conjoint ou un double diplôme. Certaines universités déploient des cursus en anglais et des campus à l'étranger.

Quelques IUT (instituts universitaires de technologie) proposent des échanges à l'étranger dans le cadre de la préparation du BUT, un semestre, en 2e ou en 3e année.

Hors université, au sein des STS (sections de technicien supérieur) dans certains lycées, des BTS (brevets de technicien supérieur) permettent de partir à l'étranger, par exemple le BTS commerce international.

Où se renseigner pour connaître l'ensemble des échanges ?

Pour profiter des coopérations engagées par les établissements, renseignez-vous sur les sites internet des établissements de formation. Rapprochez-vous aussi du service des relations internationales ou du bureau dédié à la mobilité étudiante. Leurs équipes vous présenteront le champ des possibles pour étudier à l'étranger et vous aideront à préparer votre projet.