Partir en séjour linguistique

Publication : 24 février 2022

Partir dans un pays pour apprendre ou perfectionner la langue, c’est l’idéal. Cours intensifs de langue, immersion totale, activités non linguistiques… chaque formule a ses avantages. Reste un casse-tête pour les parents : choisir une formule et un organisme de séjour.

Combien de temps partir ?

Pour que le séjour à l’étranger soit efficace, mieux vaut partir au moins 2 semaines, et de préférence en totale immersion.

Quel que soit l’organisme, les cours de langue étrangère prévus peuvent s’organiser selon diverses modalités. Souvent, ils sont proposés par demi-journées, le reste du temps étant consacré à des activités sportives ou à des visites touristiques. Tout dépend ensuite du budget à disposition et de l’âge du candidat au voyage.

Où partir ?

L’anglais étant la langue vivante la plus étudiée par les collégiens et lycéens, les pays anglophones sont davantage sollicités que les autres. La Grande-Bretagne reste la destination phare, mais vous pouvez aussi opter pour l’Irlande, Malte, les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande et l’Afrique du Sud.

De même, pour l'espagnol, si l'Espagne reste bien évidemment une valeur sûre, le Mexique, le Costa Rica, l’Équateur sont des destinations qui peuvent intéresser toute personne désireuse d’une immersion totale dans la langue, à condition d’avoir du temps sur place !

Pour une courte durée, mieux vaut rester sur des destinations européennes. Les formalités à accomplir sont légères. Les destinations plus lointaines peuvent être envisagées à partir d'un mois de séjour.

Les demandes pour les séjours linguistiques étant nombreuses, mieux vaut s’y prendre tôt. Certaines destinations sont très demandées (exemple : les pays anglophones), certaines périodes également (comme les vacances scolaires) et le nombre de places est très souvent limité.

Avec quel organisme ?

Le marché des séjours linguistiques est fructueux : en France, il est partagé par quelques 150 agences ou associations. Si celles-ci doivent posséder un agrément de voyage ou tourisme, une obligation au regard de l'administration, cela ne garantit pas forcément la qualité. Difficile, dans de telles conditions, de faire son choix. Auquel faire confiance ? Est-il bien raisonnable de se fier aux seuls arguments commerciaux ?

 

Bénéficier d’une bourse

  • Sous réserve de remplir certaines conditions de revenus, la CAF (Caisse d’Allocation familiale) peut aider certaines familles à financer les vacances de leurs enfants à l’aide de bourses ou de chèques vacances. Ces aides peuvent faire office de bourse de séjour linguistique.
  • Dans de nombreuses entreprises, le comité d’entreprise propose des aides pour les enfants des employés. Ce peut être des bourses de séjours linguistiques, des aides financières pour des séjours d’été, des chèques vacances, etc.
  • La mairie de votre ville peut donner des aides pour des séjours d’été. Elle peut parfois vous aider à financer votre séjour linguistique, ou proposer des bourses de séjours linguistiques.
  • Dans certaines villes, le comité de jumelage et les associations d’amitié avec l’étranger peuvent être très actives. Certains comités offrent des bourses de séjour linguistique ou des aides financières pour partir à l’étranger découvrir la ville jumelle !
  • La plupart des régions et départements proposent des aides financières pour des séjours durant l’été. Certaines de ces aides peuvent être des bourses de séjours linguistiques.
  • Certaines ambassades offrent des bourses d’études pour apprendre la langue de leur pays. Des offices et associations promouvant la coopération entre la France et un autre pays peuvent aussi offrir des aides financières pour des séjours linguistiques ou des bourses pour apprendre une langue étrangère.