Les équipes au service des élèves

Les professionnels de soin et de rééducation

Publication : 27 mai 2021

De nombreux professionnels interviennent en rééducation ou dans la vie quotidienne des élèves en situation de handicap. Rattachés à un établissement, un service médico-social ou à une structure médicale (cabinet médical, service hospitalier), ils peuvent exercer dans l’établissement scolaire ou spécialisé, au domicile de l’élève ou dans leur cabinet. Ils font partie de l’équipe de suivi de la scolarisation.

Éducateur spécialisé ou éducatrice spécialisée

Leur mission est d’encadrer l’enfant au sein de la structure qui l’accueille, en accompagnant les activités proposées mais aussi en l’aidant dans les actes de la vie quotidienne pour une meilleure autonomie. Ce professionnel est rattaché à un établissement ou à un service médico-social. Dans les sections des établissements médico-sociaux où l’on aborde la professionnalisation (SIPFP - section d’initiation et de première formation professionnelle), le jeune travaille avec un éducateur technique spécialisé pour apprendre les gestes d’un métier.

Ergothérapeute

L’ergothérapeute met en place des matériels spécifiques, et propose des aménagements adaptés au handicap (espace de travail, mobilier) pour le cadre scolaire comme pour le domicile. Ici encore, l’objectif est de compenser les déficiences et d’aider le jeune à retrouver le plus d’autonomie possible.

Kinésithérapeute

Les séances de kinésithérapie permettent de ralentir certaines conséquences du handicap (problèmes orthopédiques, par exemple), d’éviter ou de soulager certaines douleurs, etc.

Orthophoniste

L’orthophoniste intervient pour la rééducation du langage oral ou écrit. Il ou elle travaille notamment auprès d’enfants sourds ou malentendants, de jeunes ayant un handicap pouvant entraîner des troubles de l’élocution et d’enfants atteints de « troubles dys » (dysphasie, dysorthographie ou dyslexie). Les activités proposées sont adaptées à l’âge et aux difficultés du jeune.

Psychomotricien ou psychomotricienne

L’objectif du psychomotricien est que l’enfant se réapproprie son corps et apprenne à l’utiliser pour mieux communiquer. Il ou elle intervient auprès de jeunes présentant des troubles psychomoteurs (manque de tonus, difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps…).

Psychologue

Le ou la psychologue peut intervenir dans le cadre d’un bilan psychologique, au sein des établissements scolaires (psychologue de l’Éducation nationale) ou spécialisés ou en libéral, ou pour un suivi thérapeutique.

À lire aussi

Sur le même sujet

Haut de page